Un camping en faillite

Publié le par Serge ODEYE

Le déficit du camping municipal se creuse chaque année. Malgré une subvention annuelle de la commune de 18 000 €, le camping ne parvient pas à rembourser, sur son budget propre, un emprunt de 300 000 €.

C’est un poids sur les finances communales sans aucune prise de conscience de la municipalité malgré nos interpellations sur le sujet. Un camping privé dans cette situation serait en faillite et le budget de notre camping est actuellement illégal au regard des règles des finances publiques mais dès que le Nouvel élan aborde le sujet la municipalité nous rétorque que nous attaquons un outil « social » de première importance ou que nous chipotons sur un petit budget.

Petit budget ? Cela représente tout de même plus de 100 000 € en 6 ans ! C’est beaucoup pour un camping moribond sans aucun projet d’évolution. Et c’est aussi à comparer aux 30 000 € pour des études sur le cœur de ville. Dans les deux cas, cela traduit un réel manque de vision politique à long terme.

A titre d’exemples, ce camping pourrait être transformé en aire d'accueil de camping-cars et renforcer l'attractivité de Saint-Renan pour les séjours de courte durée. Il pourrait aussi accueillir une aire familiale de pique-nique et de jeux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article